Immobilier neuf et défiscalisation immobilière !

Depuis quelques décennies, France a connu une pénurie de logements neufs. L’offre ne satisfait guère la demande. Cette situation entraine une hausse du prix des loyers. Pour encourager tout un chacun à investir dans l’immobilier locatif, l’État a mis un dispositif de défiscalisation immobilière.

Défiscalisation immobilière : de quoi s’agit-il exactement ?

La défiscalisation immobilière est une politique mise en place par l’État pour encourager un particulier à acheter ou à faire construire des maisons neuves dédiées à la location. Ce, en réduisant l’impôt des logements neufs concernés. En effet, bon nombre de personnes pouvant investir dans l’immobilier fuient ce secteur à cause des prélèvements fiscaux exorbitants sur la construction et l’habitation. En conséquence, la France assiste à une pénurie de logements neufs qui augmente par la suite le prix des loyers. Si l’on compare le prix du mètre carré entre Paris et Berlin, on comprend facilement pourquoi nombre de foyers français vivent dans des conditions lamentables. Mais grâce au système de défiscalisation immobilière, le nombre des constructions neuves locatives augmente significativement.

Tout savoir sur les lois de la défiscalisation immobilière

La défiscalisation dans l’immobilier neuf repose sur trois dispositifs bien distincts : la loi Pine, la loi Censi-Boucard et le LMP.

La loi Pinel a pour objet l’incitation d’une personne à investir dans l’immobilier neuf dédié à la location. Elle stipule que les logements neufs destinés à la location pendant au moins 6 mois bénéficient d’une réduction allant de 12 à 21 % du montant total du bien. Seulement, il faut que la maison se situe dans l’une des zones éligibles à la loi Pinel.

Le dispositif LMP ou « Loueur Meublé Professionnel » vise à encourager un particulier à investir dans des résidences services. Les avantages fiscaux sont intéressants comme la récupération de la TVA et l’abattement des revenus locatifs. Mais pour bénéficier de cette défiscalisation immobilière, il faut que la maison soit meublée et prête à être habité par les locataires.

La loi Censi-Bouvard s’applique aux investissements locatifs dans des logements de service pour étudiants et pour personnes âgées. Le projet immobilier bénéficie d’un crédit d’impôt à échelle de 11 % de la valeur de l’immobilier. Seulement, il faut que la location dure au moins 9 ans.

Comment bénéficier de la défiscalisation immobilière ?

Pour défiscaliser un immobilier neuf, il faut respecter certaines conditions. Tout d’abord, la maison à acheter ou à faire construire doit être mise en location après acquisition. En effet, l’objectif de la défiscalisation immobilière est d’augmenter le nombre de logements neufs en France. Ensuite, l’immeuble doit être agréable à vivre, qu’il respecte bien les normes techniques et les réglementations thermiques.

Il faut également respecter le délai minimum de location. Dans cette optique, vous devez tenir compte des conditions propres pour la loi Pinel, la loi Censi-Bouvard et le « Loueur meublé Professionnel ». Sinon, il y aura remboursement des avantages fiscaux perçus.

Acquisition et investissements immobiliers : les avantages du portage immobilier
Trouver une agence immobilière en Normandie